Vous êtes ici

Bienvenue sur le site web de l'IUT de Douala *********L'IUT de Douala vous souhaite une bonne et heureuse Année 2018**********Consultez vos résultats en ligne en allant sur l'onglet scolarité au niveau du menu de navigation.**********Cérémonie de clôture de la formation des acteurs du projet Drainage Pluvial de Douala le 13 Avril 2018.**********Semaine d'Excellence des Sciences et Technologies du 25 au 27 Avril 2018

Semaine d'Excellence des Sciences et Technologies: Des prototypes industriels réalisés par l’IUT

Français
Notez cette article: 
0
No votes yet

Ils ont été réceptionnés par le ministre des Mines vendredi lors de la clôture de la Semaine d’Excellence des Sciences et technologies.

 

Rita DIBA

 

Un ventilateur à énergie autonome rechargeable par électricité ou par le solaire avec une charge de 5 heures. Une densifieuse pour découper le matériau plastique dans son processus de recyclage. Une mini-turbine hydraulique qui serait très utile pour produire de l’électricité dans des zones rurales, des villages avec des cours d’eau. Ce sont les trois prototypes réceptionnés par Ernest Gwaboubou, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, vendredi 27 avril 2018 à l’université de Douala. Réceptionné également, le laboratoire de contrôle qualité des produits agro-alimentaires, parapharmaceutiques et cosmétiques. C’était lors de la clôture de la Semaine d’Excellence des Sciences et Technologies (STE – Douala 2018) sur le campus de l’Institut Universitaire de Technologie (IUT).

Ces trois prototypes sont le résultat d’un marché de près de 50 millions F du ministère des Mines confié à l’IUT, où le Minmidt a implanté un Centre d’Appui à la Technologie et à l’Innovation (CATI) et créé un Groupement d’Intérêts Economiques (GIE) dénommé IUT/Valor. Une collaboration qui, selon Ernest Gwaboubou, fait partie des réformes de son département ministériel : le partenariat avec les universités pour mettre en valeur les recherches qui y sont faites. « De par la mission de création des richesses dévolue à [notre] ministère et de par l’élaboration des solutions aux besoins des populations, mission confiée au système de recherche et de développement national, une synergie s’impose à nous tous pour le bien de tous. Voilà pourquoi l’action de mon département ministériel consiste à impliquer davantage l’université dans le processus de développement », a expliqué le Minmidt.

L’appui au développement. C’est la 3e mission fondamentale de l’université afin « d’améliorer les conditions de vie des populations », comme l’a rappelé le Pr Moïse Kwato, coordonnateur de l’Ecole Doctorale des Sciences Fondamentales et Appliquées (EDOSFA), qui regroupe six établissements de l’université de Douala. Un appui auquel les industriels ont été invités à participer par le ministre, pour la production en série des prototypes. Tout comme il a invité l’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR) à se rapprocher de l’université de Douala et à nouer un partenariat concernant le laboratoire de contrôle qualité. Parlant de partenariat, le Minmidt a signé sur place plusieurs conventions avec l’institution, notamment un sur le domaine spécifique des mines.

Categorie: